24 juin 1894 : L'assassinat du président Sadi Carnot à Lyon

Publié le 28/08/2020
Préfecture de Lyon

Le 24 juin 1894, il est 21h00 quand le président de la République Sadi Carnot, venu à Lyon pour visiter l'exposition universelle organisée dans la capitale des Gaules, sort d'un banquet donné en son honneur au palais de la bourse.

Quinze minutes plus tard, alors que le cortège présidentiel s'engage dans la rue de la République, un anarchiste italien, Sante Geronimo Caserio, saute sur le marchepied de la voiture présidentielle et poignarde le cher de l'Etat. Le cortège fonce immédiatement vers la préfecture du Rhône afin d'y amener le président grièvement blessé.

Sur place, Sadi Carnot est installé dans un salon, où les plus éminents médecins et chirurgiens de la faculté de médecine de Lyon vont le prendre en charge. Une intervention chirurgicale est même effectuée par Antonin Poncet, professeur de médecine opératoire et de clinique chirurgicale, assisté de quatre autres professeurs. Las, les chirurgiens ne peuvent contenir l'hémorragie. Le président de la République meurt à 0h40, le 25 juin 1894, Sadi Carnot est ainsi le premier président français assassiné.

Ses funérailles ont lieu le 1er juillet à la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, avant son inhumation au Panthéon, au côté de son grand-père Lazare Carnot.

Quant à son assassin, il est appréhendé le soir même de l'attentat. Condamné à mort par la cour d'assises du Rhône le 3 août de la même année, il est exécuté le 16 août.

Le salon de la préfecture où Sadi Carnot agonisa porte aujourd'hui son nom.

Découvrir d'autres articles sur le dossier : Grandes et petites histoires du patrimoine préfectoral