Préfecture de l’Eure-et-Loir : Quand le préfet devient le héros à l’écharpe

Publié le 24/07/2020
Préfecture d'Eure-et-Loir

Bureau Jean Moulin de la préfecture de l'Eure-et-Loir

Le nouveau préfet s’illustrera dès le début de la guerre par son courage et un grand sens des responsabilités. En juin 1940, alors que la population fuit vers le sud devant l’avancée des allemands, et qu’il ne reste plus que les vieux et les malades dans un Chartres déserté, Jean Moulin qui a ignoré l'ordre du ministre lui enjoignant de quitter son poste, va s'efforcer de faire face à tous les problèmes causés par la situation, portant assistance et secours aux habitants encore en ville ainsi qu’aux réfugiés, et s’assurant du ravitaillement avec les maigres provisions disponibles.

 

Dessin Banquet Démocratique Jean Moulin

Le 17 juin, les forces allemandes pénètrent dans Chartres. Jean Moulin est arrêté et conduit devant des officiers nazis, qui exigent de lui qu'il signe un document mensonger établissant que des tirailleurs sénégalais avaient commis des actes d'atrocité envers la population civile française. Jean Moulin refuse et ce, malgré les nombreux coups dont il fait l'objet. Le 18 juin, il tentera de se trancher la gorge avec un éclat de vitre, craignant de ne pouvoir résister plus longtemps à la torture. Il en gardera une cicatrice qu’il dissimulera sous une écharpe devenue iconique. Comprenant qu’ils n’arriveront pas à faire plier le haut-fonctionnaire, les allemands décident de le libérer.

Hall Jean Moulin de la préfecture de l'Eure-et-Loir

Dans Chartres occupée, Jean Moulin continue alors à assurer avec dignité ses fonctions, intervenant sans relâche auprès de la kommandantur pour que les troupes allemandes respectent les populations civiles. En novembre 1940, il est relevé de ses fonctions par le gouvernement de Vichy qui le tient comme « le continuateur d'une politique de front populaire dans le département ».

Effets personnels de Jean Moulin préfecture de l'Eure-et-Loir

Pour honorer la mémoire de celui qui devint, après son passage à la préfecture d’Eure-et-et-Loir, la figure majeure de la résistance intérieure, le hall d’honneur de la préfecture, devenu « Entrée Jean Moulin » lui est aujourd’hui entièrement dédié. Outre son bureau et des effets personnels, y sont notamment exposés des dessins et des aquarelles qu’il réalisa entre les deux guerres. Peu de gens savent en effet que Jean Moulin s’adonnait à la caricature, au dessin et la peinture et qu’il exposa pendant des années.

Peinture Le Marin et trois filles Jean Moulin

Imprimer
Partager

Découvrir d'autres articles sur le dossier : Grandes et petites histoires du patrimoine préfectoral

Préfecture de Lyon
28 août 2020

24 juin 1894 : L'assassinat du président Sadi Carnot à Lyon

Préfecture du Lot
11 août 2020

Le Lot, gardien du Louvre

Sous-préfecture de Bayeux
06 août 2020

Sous-préfecture de Bayeux : les premiers pas du Général sur le sol français