Bilan et perspectives de la prévention de la radicalisation en Europe

Publié le 24/02/2022
Ordinateur

Le ministère de l’Intérieur organise une conférence consacrée au bilan et aux perspectives de la lutte contre la radicalisation en Europe en présence de représentants gouvernementaux, de hauts fonctionnaires des 27 Etats membres, d’experts de la Commission européenne et d’acteurs de terrain.

Cette conférence abordera les défis internes et externes à l’Union européenne en matière de prévention de la radicalisation. Elle présentera les points de vue de trois types d’experts : acteurs institutionnels, acteurs de terrain et chercheurs sur chacune des thématiques abordées.

Les participants seront majoritairement des acteurs institutionnels, responsables dans tous les pays de l’Union européenne de l’élaboration et de la mise en œuvre des dispositifs de prévention de la radicalisation. Des experts de la Commission européenne et des acteurs de terrain impliqués dans ce champ assisteront également à cet évènement.

Le jeudi 24 après-midi, une table ronde permettra de porter un regard ciblé sur les crises internationales en s’attachant particulièrement à la recomposition des mouvements djihadistes et aux mouvements anti-gouvernementaux d’ultra-droite, nés dans le sillage des émeutes du Capitole. Face à ces défis, des réponses concrètes apportées par le réseau européen de sensibilisation à la radicalisation (RAN) seront mises en lumière.

Une seconde table ronde s’attachera au principal défi intérieur : la lutte contre le terreau de la radicalisation. Ce défi sera illustré par le travail mené au sein du RAN sur les financements étrangers indésirables.

En dessinant des pistes d’action et de réflexion, les conclusions de ces deux tables rondes, permettront d’orienter les futurs travaux du RAN. Au nom de la présidence tchèque à venir, Lukas Kolarik, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur de la République Tchèque, conclura la conférence.

Le lendemain, un atelier sera dédié à la préfiguration du « pôle européen de connaissances en matière de prévention de la radicalisation » qui a vocation à succéder au RAN en 2025. Cette initiative témoigne de la volonté des Etats membres d’être pleinement impliqués dans ce chantier.

A l’issue de cet atelier, les conclusions rédigées permettront de tracer les contours de cette future structure.

_____________________________________________________________

Retrouvez l'article en anglais et en allemand sur le site de la Présidence française du Conseil de l'Union Européenne.

Découvrir d'autres articles sur le dossier : La présidence française du Conseil de l’Union européenne