Mobiliser les forces de l’ordre contre les violences conjugales

Publié le 11/03/2022
Femme devant des policiers, victime de violences conjugales

À la veille de la journée internationale des droits des femmes, une conférence se tiendra le 7 mars pour faire le point sur la mobilisation des forces de l’ordre dans la lutte contre les violences conjugales. Présidée par Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur chargée de la citoyenneté et Clément Beaune, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes, cette conférence réunira les ministres, ministres délégués ou secrétaires d’Etat en charge des questions de sécurité intérieure des 27 Etats-membres ainsi que les agences compétentes en la matière (Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes, Europol, Collège européen de police) et la Commission européenne.

Soucieux d’agir face au fléau des violences conjugales, Marlène Schiappa et Clément Beaune présideront cette conférence au cours de laquelle un message vidéo de la commissaire européenne à l'Égalité, Helena Dalli, sera adressé.


Le rapport de l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) de mars 2021 et les bulletins publiés durant la crise sanitaire par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) montrent une augmentation du nombre de plaintes et de demandes auprès des services spécialisés dans l’accueil des victimes de violences conjugales.

Face à cette situation il apparaît important, d’une part, de maintenir un bon niveau de connaissances sur ce phénomène au niveau européen. D’autre part, il convient de s’assurer que les forces de l’ordre disposent des outils adéquats et d’une formation adaptée pour prévenir et lutter contre ce phénomène ainsi que pour améliorer la prise en charge des victimes.

Dans ce but, les autorités françaises ont proposé le 25 novembre 2020 à l’ensemble des ministres chargés des affaires intérieures des Etats membres et des Etats associés (Suisse, Liechtenstein, Islande, Norvège) de mettre en commun les bonnes pratiques des forces de l’ordre européennes.
Cette démarche s’est matérialisée par l’élaboration, à l’été 2021, d’un premier projet de vadémécum « Mobiliser les forces de l’ordre contre les violences conjugales » qui sera présenté le 7 mars au cours de la conférence.

Celui-ci est composé de 3 axes principaux :  
-    Axe 1 : Prévenir efficacement les violences envers les femmes
-    Axe 2 : Accueillir et prendre en charge les victimes en toute confiance
-    Axe 3 : Protéger les victimes de violences conjugales

Ce vadémécum a vocation à être diffusé largement auprès de tous les policiers et gendarmes de l’Union européenne, à être mis à jour régulièrement et à devenir un outil commun et efficace dans la lutte contre les violences conjugales.

Enfin, la conférence ministérielle permettra également d’évoquer le rôle des Etats membres, des institutions et des agences européennes concernées, dans le bon développement de ce vadémécum afin d’en assurer la plus large portée.

Chiffre clé :
En Europe, une femme sur trois déclare avoir déjà subi des violences physiques et/ou sexuelles, et une sur cinq déclare avoir subi des violences conjugales (enquête statistique européenne réalisée en 2014 par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) auprès de 42 000 femmes)

 

Retrouvez les versions anglaises et allemandes ci-dessous :

Version EN

Version DE

Découvrir d'autres articles sur le dossier : La présidence française du Conseil de l’Union européenne