Des forces de sécurité mobilisées pour sécuriser les commémorations du Débarquement

  • Grands dossiers
  • Publié le 07/06/2024
  • Mis à jour le 13/06/2024

Du 5 au 7 juin 2024, de nombreuses cérémonies de commémoration et des rassemblements populaires sont organisés en Normandie à l’occasion du 80ème anniversaire des débarquements et des Libérations. Sur terre, en mer et dans les airs, les forces du ministère de l’Intérieur et des Outre-mer sont mobilisées pour que ces événements se déroulent dans un contexte de sécurité optimal.

Plus de 6000 gendarmes mobilisés

Du 5 au 7 juin, les célébrations se déroulent sur plusieurs sites. 90% d’entre eux se situent en zone Gendarmerie nationale. Au plus fort de cet événement international, les commémorations pourraient rassembler près d’une trentaine de chefs d’État ou de Gouvernement, plus d'un million de spectateurs. Elles mobilisent 6200 gendarmes. L’ensemble des unités territoriales des groupements de gendarmerie départementale de la Manche et du Calvados, appuyées par des réservistes, est mobilisé pour assurer la sécurisation sur terre, en mer et dans les airs. Une Base Logistique avancée, véritable prouesse d’organisation, est située à Mondeville pour permettre aux unités d’exercer leurs missions de manière optimale.

Deux gendarmes lors des commémorations du Débarquement en Normandie.
Ministère de l'Intérieur et des Outre-mer / F. Balsamo

Le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) est présent pour renforcer les capacités d’intervention et de gestion de crise de la gendarmerie mais aussi pour permettre une réponse adaptée et proportionnelle aux événements majeurs qui viendraient perturber le bon déroulement des commémorations.

La plupart des cérémonies se déroulant à proximité des côtes, les unités de la gendarmerie maritime assurent une surveillance maritime des différents sites. En mer toujours, les plongeurs des brigades nautiques sont mobilisés pour réaliser des actes d’enquêtes en milieu aquatique si nécessaire.

Surveillance dans les airs également où les hélicoptères des forces aériennes de la gendarmerie et les télé-pilotes de drone sont chargés de déceler toute action susceptible de nuire au bon déroulé des cérémonies et de renseigner, en temps réel, les autorités opérationnelles et administratives. Enfin, à l’heure des déstabilisations informatiques croissantes, le Commandement du ministère de l’Intérieur dans le cyberespace – ComCyberMI - a été également mobilisé en amont et pendant les cérémonies pour parer les attaques éventuelles.

Un hélicoptère de la gendarmerie au sol lors des commémorations du Débarquement en Normandie le 5 juin 2024
Ministère de l'Intérieur et des Outre-mer / E. Delelis

 Quelques chiffres

  • 450 motocyclistes pour assurer la viabilité des axes routiers et réaliser les escortes des autorités sur les lieux des cérémonies ;
  • près d’une cinquantaine d’escadrons de gendarmerie mobile pour garantir l’ordre sur les lieux de cérémonie ;
  • jusqu’à 8 équipes cynophiles spécialisées dans les domaines suivants : piste-recherches de personnes, défense, recherche d’explosif, recherche de stupéfiants/armes/munitions/billets…
  • 8 escouades équestres de la Garde républicaine ;
  • plus d’une trentaine de personnels des forces aériennes de gendarmerie et 5 aéronefs pour sécuriser les différents sites, en recherchant tout renseignement opérationnel utile et en appuyant les unités au sol ;
  • 5 cellules drone.

Déploiement de près de 4000 policiers

Les unités de la Police nationale sont également déployées à l’occasion du 80ème anniversaire des débarquements et des Libérations. Parmi elles, la police secours bien sûr chargée notamment de porter secours et assistance aux personnes ou lutter contre la petite et moyenne délinquance commise sur la voie publique mais aussi des unités spécialisées telles que les unités d’intervention chargées du maintien et du rétablissement de l'ordre, de la lutte contre les violences urbaines, de la sécurisation générale et de la lutte contre la délinquance de voie publique. Ces unités disposent d'une expertise particulière dans la mise en œuvre des dispositifs de maintien de l'ordre, des services d'ordre et de la sécurisation des voyages officiels.

3 CRS lors des commémorations du Débarquement en Normandie le 5 juin 2024
Ministère de l'Intérieur et des Outre-mer / E. Delelis

Le service de la protection (SDLP) est également mobilisé puisqu’il assure notamment une mission de protection des chefs d’État ou de gouvernements étrangers en visite sur le territoire français. Par ailleurs, il organise et coordonne les grands événements internationaux. Enfin, il apporte son expertise en matière d’organisation de cérémonies d’hommage ou protocolaires.
En renfort du service de la protection, les compagnies républicaines de sécurité (CRS) concourent aux missions d'escorte de protection des hautes personnalités et à la sécurité des résidences officielles en France et des ambassades françaises à l'étranger.

Les policiers du RAID (recherche, assistance, intervention, dissuasion) sont également présents pour intervenir en cas de troubles graves à l'ordre public nécessitant l'utilisation de techniques et de moyens spécifiques.

De nombreuses autres unités ou directions de la police nationale sont mobilisées à l’occasion du 80ème anniversaire des débarquements et des Libérations :

  • la brigade anti-criminalité
  • la patrouille cynophile
  • les policiers motocyclistes
  • la brigade équestre
  • la brigade de recherche et d’intervention
  • la direction nationale du renseignement territorial
  • le service national des enquêtes administratives de sécurité
  • le détachement central interministériel d’intervention technique : service opérationnel de contre-terrorisme à compétence nationale
  • la direction nationale de la police judiciaire
  • la direction nationale de la police aux frontières
  • la direction nationale de la sécurité publique.

À l’aéroport de Caen-Carpiquet, le dispositif mis en œuvre rassemble toutes les composantes d’une force de sécurité intérieure comme la Police nationale : CRS pour la sécurisation périmétrique, unités équestres, lutte anti-drones, sécurité du quotidien… Découvrez l’interview de Cyril Vallet, chef de la circonscription de Police nationale de Lisieux, détaché pour les festivités comme chef de secteur sur l’aéroport de Caen-Carpiquet.

Découvrir d'autres articles sur le dossier : Organiser et sécuriser le 80e anniversaire des débarquements et des Libérations

Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.