Actualités

L'actu du Ministère

Les actualités relatives aux compétences régaliennes de l'institution. La sécurité (intérieure, civile, routière), l'immigration, les collectivités territoriales, les préfectures, les cultes, les élections, sont des exemples des grandes thématiques qui font l'actualité du Ministère.



Communiqués

Les communiqués de presse de Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l'Intérieur; les communiqués de presse du Ministère et les communiqués de presse du porte-parolat.



Dossiers

Retour en détails sur les grands dossiers du Ministère.



Sécurité intérieure et lutte contre le terrorisme

Depuis les attentats de novembre 2015, la France est exposée à un niveau de menace terroriste qui demeure très élevé.

La dernière prorogation de l’état d’urgence avait été décidée fin 2016 pour permettre le recours à des mesures exceptionnelles dans un contexte électoral où les réunions publiques devaient se
multiplier. Cette prolongation n’a pas été vaine, plusieurs attentats ayant été déjoués depuis le début de l’année, dont une action terroriste majeure à Marseille.

Ce régime juridique dérogatoire ne peut cependant être reconduit indéfiniment.

Dès lors, face à une menace qui revêt désormais un caractère durable, il est nécessaire, avant d’envisager une sortie de l’état d’urgence, de doter préalablement l’Etat de nouveaux moyens juridiques de droit commun permettant de mieux prévenir la menace terroriste hors période d’état d’urgence.



Accueil des étrangers en France

Comme l’ensemble de ses partenaires européens, la France est, depuis plusieurs années, le point d’arrivée de flux migratoires d’une ampleur inédite. En 2016, le nombre de demandes d’asile adressées à la France est supérieur de 40 % à son niveau de 2012.

Confronté à l’urgence, le Gouvernement a d’ores et déjà pris un certain nombre de décisions immédiates. Mais ces réponses ne sauraient suffire. Le Gouvernement a donc décidé de mettre en oeuvre un plan d’action complet. Ce plan vise à répondre à une triple exigence :

  • une exigence de dignité pour que la France honore sa tradition d’accueil des réfugiés ;
  • une exigence d’efficacité pour réduire les délais moyens d’instruction des demandes d’asile et obtenir l’éloignement effectif des déboutés du droit d’asile ;
  • une exigence de solidarité et de responsabilité avec nos partenaires européens.