Fêtes clandestines / Covid-19 : Marlène Schiappa reçoit les plateformes de location

Fêtes clandestines / Covid-19 : Marlène Schiappa reçoit les plateformes de location
6 avril 2021

Depuis le 15 décembre, plus de 8 000 rassemblements interdits ont eu lieu sur le territoire français dont 354 rassemblements festifs clandestins.


Certaines soirées clandestines ont pu réunir une centaine de personnes (en décembre dernier à proximité de Matignon, le 1er novembre dans l'Essonne, le 5 mars dernier dans le Calvados...), en pleine crise sanitaire, et parfois suite à des locations sur des plateformes en ligne.

Face à ce constat grave et alors que le nombre d'hospitalisations est en hausse, Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur chargée de la Citoyenneté, a réuni ce mardi 6 avril 2021 avec Madame Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, les principales plateformes de location françaises : l'Union Nationale pour la Promotion de la Location de vacances, Airbnb, Gîtes de France, booking.com, Leboncoin, Mister B&B, Expedia / Abritel... sur l'information et la prévention du respect des mesures sanitaires des usagers ainsi que sur les risques encourus pour les organisateurs de fêtes clandestines – strictement interdites – dans ces logements privés. Elles ont travaillé ensemble à une meilleure coordination avec les services du ministère de l'Intérieur, notamment en ce qui concerne le signalement de ces faits.

« J'en appelle à la responsabilité des Françaises et des Français mais aussi à celle de tous les acteurs, vous avez tous votre rôle de prévention à jouer pour que nous retrouvions ensemble une vie normale. Se protéger du virus c'est aussi protéger les autres. », déclare Marlène Schiappa.

Madame Wargon a précisé que « la lutte contre les nuisances fait partie des quatre points de la feuille de route, cosignée par l'Etat et les collectivités territoriales, en février dernier, sur la règlementation des meublés de tourisme. Nous restons très vigilants sur ce point. ».