Permis de conduire

Mon permis de conduire britannique me permet-il de conduire en France, dois-je procéder à l’échange et si oui, quand ?

Avec accord de retrait

L’accord de retrait ne contient aucune disposition sur le permis de conduire. Il prévoit néanmoins une période de transition.

Pendant la période de transition, les règles européennes continuent à s’appliquer en France et au Royaume-Uni : il n’y aura pas de conséquence sur les permis de conduire.

Après la période de transition, trois cas méritent d’être distingués selon que vous circulez en France en qualité de touriste ou de résident :

  • Si vous résidez en France, des dispositions spécifiques et réciproques préciseront ultérieurement les modalités d’échange pour les titulaires d’un permis britannique résidant en France
  • Si vous êtes touriste en France, vous pouvez conduire pendant la durée de votre séjour avec votre permis de conduire obtenu par examen au Royaume-Uni. Le permis de conduire international n’est pas nécessaire si vous êtes en possession de la traduction de votre permis de conduire
  • Si vous comptez vous installer en France, après la période de transition, votre permis de conduire britannique est reconnu sur le territoire français pendant le délai d’un an, mais vous devrez en solliciter l’échange dans ce délai


Sans accord de retrait

Il n’y a pas dans ce cas de période de transition et les modalités précisées ci-dessous selon que vous circulez en France en qualité de touriste ou de résident s’appliquent dès la date de mise en œuvre du BREXIT :

  • Si vous résidez en France, des dispositions spécifiques et réciproques préciseront ultérieurement les modalités d’échange pour les titulaires d’un permis britannique résidant en France
  • Si vous êtes touriste en France, vous pouvez conduire pendant la durée de votre séjour avec votre permis de conduire obtenu par examen au Royaume-Uni. Le permis de conduire international n’est pas nécessaire si vous êtes en possession de la traduction de votre permis de conduire

Si vous comptez vous installer en France après le 29 mars, votre permis de conduire britannique sera reconnu sur le territoire français pendant un délai d’un an après l’acquisition de votre résidence principale en France. Vous devrez en solliciter l’échange dans ce délai. Des dispositions spécifiques et réciproques préciseront ultérieurement les modalités de cet échange.


Si j'échange mon permis de conduire britannique pour un permis français, pourrai-je conduire au Royaume-Uni ou recouvrer mes droits à conduire dans ce pays ?

Il n’y a pas de réponse à cette question aujourd’hui. Elle dépend de dispositions particulières qui seront prises par le Royaume-Uni ou d'éventuelles dispositions réciproques.


Si j'échange mon permis de conduire britannique pour un permis français, puis-je conduire dans les autres Etats membres de l'Union Européenne?

Le permis de conduire français permet de conduire dans les pays membres de l’Union européenne.

Pendant la période de transition, votre permis de conduire britannique vous permettra de conduire dans les autres Etats membres de l’Union européenne.

En revanche, après la période de transition,  ou en cas d’absence d’accord de retrait, si vous êtes détenteur d’un permis de conduire britannique et que vous souhaitez vous rendre dans d’autres Etats membres, il vous est recommandé de prendre l’attache de ceux-ci.

En effet, chaque Etat membre de l’Union est souverain pour décider de la réglementation applicable en matière de reconnaissance et d’échange de permis de conduire avec les pays tiers à l’Union européenne.


Quelles pièces sont nécessaires pour obtenir l'échange de mon permis de conduire britannique?

  • Formulaire cerfa n°14879*01 renseigné et signé (le numéro de téléphone mobile et/ou l'adresse courriel doivent être mentionnés)
  • Formulaire cerfa n°14948*01 référence 06 renseigné et signé
  • Permis de conduire original
  • Justificatif d'identité
  • Justificatif de domicile
  • Justificatif de la régularité du séjour en France (carte de séjour temporaire, carte de résident, titre pluri annuel...)
  • Justificatif de résidence au Royaume-Uni à la date de délivrance du permis sauf si vous possédez uniquement la nationalité britannique (185 jours au moins sur l'année civile d'obtention du permis, avec attaches personnelles et/ou professionnelles)
  • Attestation de droits à conduire de moins de 3 mois des autorités britanniques permettant de vérifier que vous ne faites pas l'objet d'une mesure de suspension, de retrait ou d'annulation du droit de conduire ; l'attestation doit être accompagnée d'une traduction effectuée par un traducteur habilité
  • Traduction officielle du permis de conduire en français, soit établie en France par un traducteur habilité , soit une traduction établie à l'étranger légalisée ou apostillée
  • 4 photos (dont une sur chacun des 2 formulaires cerfa)

Si vous habitez en Corse ou dans certains Dom (Réunion, Guyane, Martinique ou Mayotte), le montant de la taxe régionale s'adresse par chèque à l'ordre du régisseur des recettes.

Si vous remplissez les conditions d'échange, il vous sera demandé d'envoyer l'original de votre permis. Vous recevez en retour une attestation valable au maximum 12 mois. Elle vous permet de justifier du dépôt de votre permis et que vous ne pouvez être tenu pour responsable de sa non présentation.