COVID

Sécurité : les grands plans d'action

Sécurité : les grands plans d'action

Depuis 2014, le ministre de l'Intérieur a multiplié les plans de sécurité. Ces plans visent à lutter contre des fléaux tels que le trafic d'armes ou de stupéfiants, à renforcer les équipements et les capacités d'intervention des forces de l'ordre et à lutter plus largement contre le terrorisme et son financement.


1 2 3

Moyens mis en oeuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme
7 mars 2016

Moyens mis en oeuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme

L'Assemblée nationale a créé le 26 janvier 2016 une Commission d'enquête relative aux moyens mis en œœuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015. Elle est composée de trente membres, conformément au chapitre IV de son Règlement.



Mise en place du plan BAC-PSIG
29 février 2016

Mise en place du plan BAC-PSIG

Le 29 février 2016, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, est allé à la rencontre des forces de sécurité du commissariat du 20e arrondissement de Paris, à l'occasion de la mise en œuvre du plan BAC-PSIG en région parisienne.



Buste de Marianne © Fotolia
3 février 2016

Lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement

Lors du Conseil des ministres du 03 février 2016, le garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre des finances et des comptes publics et le ministre de l’Intérieur ont présenté un projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement, et améliorant l’efficacité et les garanties de la procédure pénale.



Photo de Bernard Cazeneuve au FIC 2016
25 janvier 2016

Cybersécurité : la stratégie du ministère de l'Intérieur

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'est rendu au forum international de la cybersécurité qui a lieu à Lille les 25 et 26 janvier 2016.



Plan national de lutte contre les armes illégalement détenues © MI/SG/Dicom/P.Chabaud
13 novembre 2015

Plan national de lutte contre les armes illégalement détenues

Notre pays déplore 1 800 décès par arme à feu chaque année. La forte mobilisation des forces de l’ordre permet la saisie de près de 5 000 armes à feu par an : 5 300 en 2014, dont 175 armes de guerre.




1 2 3