COVID

Le plan déminage 2020

Le plan déminage 2020
9 juin 2016

A l'occasion d'un déplacement au centre interdépartemental de déminage de Versailles le 09 juin 2016, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur a présenté la feuille de route des démineurs pour les prochaines années.


C'est un centre interdépartemental de déminage rénové et plus grand que le ministre de l'Intérieur a visité jeudi. En effet, le centre de Versailles, l'un des 23 centres répartis en métropole et Outre-mer, a fait l'objet de travaux, notamment dans le cadre de la sécurisation des centres de déminages prévus sur la période 2016-2017 pour un montant d'1,6 millions d'euros. Le centre a par ailleurs fait l'objet d'un agrandissement, afin de pouvoir accueillir de nouveaux effectifs et couvrir plus efficacement les 11 départements de la grande région parisienne, notamment les 3 aéroports de Roissy, Orly et du Bourget.

Chaque année, les 310 policiers des centres de déminage assurent plus de 12 000 interventions sur des munitions historiques, sécurisent près de 300 voyages officiels, traitent une cinquantaine d’engins explosifs improvisés réels, et collectent environ 500 tonnes de munitions. Ils partagent leur expertise très fine dans le domaine des explosifs avec les autres services spécialisés du ministère de l’Intérieur, au cours d’une centaine de missions d’appui par an. Le savoir-faire de la France est reconnu au niveau international et les démineurs exercent à ce titre des missions d'expertise et des interventions au profit de pays étrangers. 

Les démineurs participent par ailleurs à la lutte contre le terrorisme et relèvent ce nouveau défi en développant, en plus de leur cœur de métier, de nouvelles capacités d'expertise au profit des forces d'intervention : travaux sur les gilets explosifs, formations au profit du RAID et de la BRI et élaboration de fiches-réflexes pour les primo-intervenants. 

Le plan Déminage 2020 

Le ministre de l'Intérieur a souhaité donner aux démineurs des moyens supplémentaires pour exercer leurs missions dans les meilleures conditions.
36 postes, dont 6 postes d'agent administratif qui permettront au démineurs de se consacrer à leur cœur de métier, seront ainsi créés d'ici 2017.
Les centres seront également dotés de nouveaux matériels : 55 tenues d'intervention lourdes et légères, des canons disrupteurs et systèmes de brouillage et une quinzaine de nouveaux véhicules. 

Par ailleurs, considérant la complexité des situations sur lesquelles ils interviennent, parfois en milieu hostile, les démineurs seront maintenant autorisés à porter une arme dans le cadre de leurs missions. 

Enfin, ce plan déminage 2020 vise une optimisation de la couverture opérationnelle du territoire en rapprochant et en renforçant les centres de déminage des lieux les plus exposés à la menace terroriste (grandes agglomérations, aéroports, gares...). 

L'année 2016 est particulièrement dense en terme de grandes échéances internationales. Hier la COP 21, aujourd'hui l'Euro de foot, demain le Tour de France. Les démineurs sont pleinement mobilisés.
Dans le cadre de l'Euro de foot, les équipes de démineurs interviendront afin de sécuriser l'ensemble des stades, des camps de base, hôtels et moyens de transport utilisés par les équipes, ainsi que les fan zones, en plus de leurs missions habituelles.

> Lire le discours de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur