COVID

25.04.2008 - 8ème réunion du Conseil permanent UE-RUSSIE

29 avril 2008

Intervention de Monsieur Alain MARLEIX, Secrétaire d'Etat à l'intérieur et aux collectivités territoriales, concernant les priorités de la présidence française de l'Union européenne - 8ème réunion du Conseil permanent UE-RUSSIE - SAINT PETERSBOURG


Mesdames et messieurs,

C'est pour moi un honneur, en conclusion de notre 8ème réunion du conseil permanent Union européenne-Russie, de présenter les priorités française en matière de sécurité en mon nom et au nom de ma collègue Michèle ALLIOT-MARIE.

Je voudrais d'abord remercier la Russie pour son accueil, et saluer plus particulièrement le président IVANOV et ses collègues russes de l'intérieur et de la justice, messieurs NOURGALIYEV et OUSTINOV.

Je voudrais également remercier Dragutin MATE pour la qualité de la présidence slovène et la dynamique et l'ambition qu'il a su donner à l'ensemble de nos débats.

Je voudrais enfin remercier mon ami Jacques BARROT qui assure avec la compétence et le brio que nous lui connaissons l'intérim sur les questions de justice, liberté et sécurité.

Mesdames et messieurs,

La présidence française portera un intérêt particulier au partenariat entre l'Union européenne et la Russie.

Je pense que nous sommes tous convaincus à la suite de notre diner d'hier soir, par la nécessité de nous unir sur les questions de stupéfiants, de terrorisme ou de cybercriminalité.

Sur ce point, je veux dire que la France en fait l'une de ses priorités de sa présidence avec pour objectif d'aboutir à la création d'une plate forme commune de signalement de ces contenus criminels.

Nos opinions publiques dans l'Union européenne comme en Russie attendent des avancées majeures.

Le Président de la République française, en tant qu'ancien ministre de l'intérieur est particulièrement attaché à cette question et souhaite que la présidence française se traduise par des progrès concrets et forts dans ce domaine.

Sur le programme de la présidence française, je peux vous donner quelques orientations :

• La présidence française de l'Union s'inscrira dans la continuité des présidences allemande, portugaise et slovène.

• Elle fera porter l'effort sur la lutte contre le terrorisme international, en particulier en liaison avec les pays du Maghreb ou de la zone subsaharienne, le crime organisé sous toutes ses formes (trafic de drogue, trafic d'armes et traite des êtres humains) et la lutte contre les risques naturels et technologiques.

• Elle privilégiera une approche pragmatique et concrète de l'Europe de la sécurité, en veillant au respect des droits fondamentaux et des libertés individuelles, notamment en matière de protection des données personnelles.

• Elle portera un intérêt particulier au renforcement du lien entre la sécurité intérieure et la sécurité extérieure de l'Union.

• A cet égard, elle organisera une troïka avec la Russie qui sera précédée par des réunions au niveau des experts, notamment en matière de drogue et de terrorisme, ainsi que par une réunion des officiers de liaison.

• Elle organisera aussi un forum avec les pays des Balkans occidentaux dont les travaux seront centrés sur la lutte contre le trafic d'armes. Elle y proposera des outils qui permettront à l'Union européenne, à EUROPOL et aux Etats membres de mieux lutter contre ce type de criminalité.

Je vous remercie pour votre attention.