Bruno LEROUX

Bruno Leroux
1 juillet 2018

Bruno Le Roux, né le 2 mai 1965 à Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

Fonctions électives :

  •  Député de Seine-Saint-Denis, 1997-2016.
  •  Président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, 2012-2016.
  • Vice-Président et porte-parole du groupe Socialiste à l’Assemblée nationale, 2007-2012.
  • Conseiller municipal d’Épinay-sur-Seine, 2001-2008.
  • Conseiller de la communauté d’agglomération Plaine Commune, 1999-2008.
  • Maire d’Épinay-sur-Seine, juin 1995-mars 2001.
  • Conseiller général de la Seine-Saint-Denis, 1992-1997.
  • Adjoint au maire d’Épinay-sur-Seine, 1989-1995.

Engagement politique :

  • Porte-parole de François Hollande pour la campagne présidentielle, 2011-2012.
  •  Responsable des discussions avec les partenaires de gauche pour les élections législatives, 2012.
  •  Secrétaire national du Parti Socialiste chargé des élections, 2000-2008.
  •  Membre du Conseil national du Parti Socialiste, délégué national du PS, chargé des questions de sécurité et de police, 1994.
  •  Le rapport qu’il présente « La sécurité pour garantir la cohésion sociale » est adopté à l’unanimité par le bureau national du parti socialiste, 1996. Le gouvernement de Lionel Jospin en reprendra les principales propositions lors du colloque de Villepinte, 1997.
  •  Premier secrétaire de la fédération socialiste de Seine-Saint-Denis, 1990-1992.
  •  Directeur-adjoint de cabinet de Pierre Mauroy, alors Premier secrétaire du Parti Socialiste, 1990-1992.
    Très tôt engagé au Parti socialiste, il devient en 1989, adjoint chargé de la Culture de Gilbert Bonnemaison, maire d’Epinay-sur-Seine.

Travail parlementaire :

  •  Rapporteur de la mission parlementaire sur « la candidature de la France à l’organisation de l’Exposition universelle 2025 », 2014.
  •  Auteur d’un rapport sur « la compétitivité du transport aérien français », 2014.
  •  Auteur d’un rapport d’information sur « les violences par armes à feu et l’état de la législation », qui sera à l’origine de la Loi n° 2012-304 du 6 mars 2012 relative à l’établissement d’un contrôle des armes modernes, simplifié et préventif, 2010.
  •  Rapporteur du projet de loi sur la sécurité quotidienne et du projet de loi relatif à la Corse, 2001.
  •  Membre titulaire de la commission nationale de déontologie de la sécurité, après avoir été le rapporteur de la loi ayant créé cette commission, 2000-2007.
  •  Auteur de la proposition de loi relative à l’acquisition et à la détention des armes à feu, 1998.
  •  Participation à tous les travaux parlementaires destinés à renforcer les contrôles sur la circulation des armes à feu dans notre pays, 1997.
  •  Auteur du rapport intitulé « Une politique de sécurité au plus près du citoyen », remis au Premier ministre, qui porte notamment sur la mise en place de la police de proximité et des emplois jeunes de la Police Nationale, 1997.
  •  Rapporteur du budget de la police, 1997-1998.

Carrière :

  •  Consultant en gestion et stratégie des organisations et chargé de cours à l’Université Paris XIII - Bobigny, 1988-1998.

Autres fonctions :

  • Président de la Fédération Léo Lagrange, 2000-déc 2016.
  • Président du Forum pour la gestion des villes, 2005-2007.
  • Colonel de la réserve citoyenne de l’armée de l’air.

Formation :

  • Ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de la Sécurité Intérieure - IHESI.
  • DEA de Stratégie et Management délivré par l’université Paris X, assuré dans le cadre de leur programme doctoral par HEC et l’ESSEC.
  • Maîtrise en sciences économiques, délivrée par l’université Paris XIII.

Ouvrage :

La Sécurité pour tous ; une exigence de justice - Éditions Balland, 2001.