Ministère de l'intérieur

Depuis deux siècles, au cœur de l'État dans les territoires, le ministère de l'Intérieur répond aux attentes et demandes des citoyens.

Son organisation, ses moyens humains et matériels constituent l'outil privilégié de l'État pour garantir aux citoyens l'exercice des droits, devoirs et libertés réaffirmés par la Constitution de la Ve République.

  • Les préfets assurent la représentation et la permanence de l’État sur tout le territoire national avec le concourt des sous-préfets et des agents des préfectures et des sous-préfectures.
    Ils ont la charge des intérêts nationaux, du contrôle administratif et du respect des lois. Leurs missions concernent la plupart des aspects de la vie locale, de la cohésion sociale au développement économique.

    Ils ont également la responsabilité de faire face aux situations d’urgence et de crise, en s’appuyant localement sur les policiers, les gendarmes, les sapeurs-pompiers et l’ensemble des agents de l’État.

  • Organisation des élections

    Le ministère de l’Intérieur est un acteur essentiel de la vie démocratique en France. Ses agents, avec les maires, organisent les scrutins politiques nationaux et locaux, de l’inscription sur les listes électorales à la collecte des résultats.

    Respect des libertés

    L’institution entretient des relations étroites avec les collectivités locales, communes, agglomérations, départements, régions.

    De plus, il est un interlocuteur privilégié des associations en assurant l’enregistrement de toutes leurs déclarations, du dépôt des statuts jusqu’à la dissolution.

    C’est également le ministère des cultes. Il veille à ce que chaque culte puisse s’exercer dans le respect du principe de laïcité qui protège les convictions de chacun.

    Citoyenneté

    Il a aussi pour mission la protection de l’identité des personnes en assurant la délivrance des titres les plus importants : passeport, carte nationale d’identité, permis de conduire, certificat d’immatriculation...

    Enfin, le ministère de l’Intérieur est en charge d’organiser la maîtrise des flux migratoires et l’accès à la citoyenneté française pour les personnes étrangères qui en font la demande et qui remplissent les conditions légales.

  • Sécurité au quotidien

    La lutte contre la délinquance est l’action quotidienne des policiers et gendarmes présents sur tout le territoire, pour protéger, assister la population et répondre aux situations de détresse et d’urgence.

    Au sein des offices centraux et des services de police judiciaire territoriaux, policiers et gendarmes mènent les combats contre la criminalité organisée, l’économie souterraine et les trafics de toute nature. Ils sont aidés par des outils déployés dans les laboratoires de la police techniques et scientifique.

    Les gendarmes mobiles et policiers des compagnies républicaines de sécurité assurent le maintien de l’ordre public et le bon déroulement des événements d’ampleur.
    Enfin, le ministère de l’Intérieur est le principal acteur dans le domaine de la sécurité routière. Il est en charge de la prévention et de la communication mais aussi du contrôle et des sanctions des usagers de la route.

  • Protection des citoyens face aux nouvelles menaces

    Les services spécialisés de renseignement remplissent des missions essentielles et sensibles : lutte contre la criminalité organisée, terrorisme, grand banditisme.

    Deux unités d’élites, le RAID et le GIGN ont pour mission d’intervenir dans toutes les situations extrêmes comme les prises d’otage.

    Gestion de crise

    Le ministère de l’Intérieur est celui de la gestion des crises (Risques technologiques, catastrophes naturelles, attentats…). Sur décision du Premier ministre, il pilote la cellule interministérielle de crise.

    Au niveau national, les personnels de la sécurité civile disposent des moyens pour anticiper et gérer toutes les situations d’urgence, de l’élaboration des plans de secours jusqu’à l’envoi de secours sur place.

    Au niveau départemental, l’organisation du secours s’appuie au quotidien sur les services départementaux d’incendie et de secours. Les sapeurs-pompiers sont placés sous autorité opérationnelle du préfet. En cas d’événement de grande ampleur, l’activation d’un centre opérationnel placé sous l’autorité du préfet permet de mobiliser l’ensemble des moyens civils et militaires nécessaires.

  • À l’international, le rayonnement du ministère de l’Intérieur concerne aussi bien la coopération administrative que la coopération policière, la sécurité civile ou l’envoi de renforts matériels et humains.

  • Les différentes missions du ministère de l’Intérieur sont également possibles grâce aux fonctions supports, dans lesquelles de multiples compétences sont déployées : système d’information et de communication, immobilier et gestion financière, formation et ressources humaines, communication.