Relais de la flamme Olympique : Bilan intermédiaire du dispositif de sécurité

  • Communiqués de presse
  • Publié le 29/05/2024
Ministère de l'Intérieur et des Outre-mer/F.BRANCHOUX

Après une cérémonie d’arrivée de la flamme olympique à Marseille et un concert géant qui se sont déroulés devant 200 000 personnes dans de très bonnes conditions de sécurité, le relais de la flamme olympique continue de sillonner la France avec un niveau de protection inédit qui permet à cette belle fête populaire de se dérouler sans incident majeur.

610 000 personnes ont ainsi pu assister au passage du relais de la flamme et aux « cérémonies du chaudron » qui se tiennent tous les soirs.

Ces bonnes conditions de sécurité sont rendues possibles par un travail de préparation très important effectué par les services du ministère de l’Intérieur et des Outre-mer, en lien avec l’organisateur et les collectivités locales. Chaque jour, entre 1 000 et 1 500 policiers et gendarmes contribuent à sécuriser cet évènement populaire.

Grace au dispositif d’anticipation et à l’engagement des forces de l’ordre et des services de renseignement, près de 110 actions de contestation ont été entravées. 78 individus souhaitant perturber le relais ont été interpellés. Par ailleurs, 30 drones suspects ont été interceptés.

A ce jour, 393 000 enquêtes administratives de sécurité ont été réalisées, dont 16 000 sur les relayeurs et 17 000 sur les personnels chargés de l’organisation des « cérémonies du chaudron ». Celles-ci ont permis d’écarter 1 550 personnes, dont 33 relayeurs et 31 personnels chargés de l’organisation des « cérémonies du chaudron ».  Plus largement, 41 individus fichés S et FSPRT ont été écartés de l’organisation des Jeux olympiques et du relais de la flamme.
 

Découvrir d'autres articles sur le thème : Sécurité