Lancement du Beauvau de la sécurité civile

  • Mis à jour le 17/06/2024
  • Grands dossiers
  • Publié le 23/05/2024
Gérald Darmanin lance le Beauvau de la sécurité civile.
Ministère de l'Intérieur et des Outre-mer / A. Lejeune

Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et la ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité ont lancé les travaux du Beauvau de la sécurité civile le 23 avril 2024 à l’Hôtel de Beauvau.

L’objectif de cette concertation est vaste et ambitieux. Près de 30 ans après la loi de départementalisation des services d’incendie et de secours et 20 ans après la loi de modernisation de sécurité civile, il consiste à défendre le modèle français dans son originalité tout en le faisant évoluer pour mieux l’adapter aux enjeux climatiques, technologiques et sociétaux, d’aujourd’hui et de demain.

La sécurité civile est chargée de la prévention des risques de toute nature, l'information et l'alerte des populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de l'environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes. Elle est forte des hommes et des femmes qui, par leur investissement et leur dévouement, garantissent le bon déroulement de ses missions, au quotidien, au service de nos concitoyens : sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, militaires, pilotes, démineurs, bénévoles, personnels administratifs, techniques et de soutien… 

« Notre modèle est solide, mais il est sous tension. […] Il est temps de faire un bilan, de dialoguer, de débattre et réfléchir à ce que nous pouvons politiquement moderniser. »

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer

Afin de clarifier le cadre et les premières orientations du Beauvau, le ministre a par ailleurs fixé "trois lignes rouges" : le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer doit rester celui de la gestion des crises. Le volontariat doit rester au cœur du modèle et le binôme maire-préfet est indispensable.

Démarche résolument participative et de proximité pilotée par une équipe-projet dédiée, le Beauvau de la sécurité civile se concrétisera par une méthode de travail au plus près des enjeux de terrain : grands chantiers thématiques et transversaux qui ponctueront les travaux, organisation d’ateliers, tables rondes et rencontres avec les acteurs de terrain.

Ces temps de concertation mobiliseront bien au-delà de la communauté de la sécurité civile. Ils seront consacrés aux principaux enjeux auxquels les acteurs de la sécurité civile sont confrontés : missions, gouvernance, financement et moyens, résilience, attractivité, fidélisation et protection, des acteurs, pilotage et animation du continuum, moyens, gestion de crise.

Pour être au plus près des acteurs de terrain, l’ensemble du territoire accueillera plusieurs chantiers. Tout au long de ce Beauvau, des auditions seront conduites par l’équipe projet et une grande enquête en ligne sera disponible pour recueillir l’avis et les propositions de tous les acteurs, élus et citoyens.

Dominique Faure, ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité lors du lancement du Beauvau de la sécurité civile
Minsitère de l'Intérieur et des Outre-mer / A. Lejeune

La ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, Dominique Faure, a réaffirmé sa volonté "d’écouter les acteurs de terrain" et a conclu les travaux en rappelant que " nous devons garantir l'agilité de ce modèle, pour saisir toutes les innovations, qu'elles soient technologiques, doctrinales, organisationnelles. […] Nous sommes persuadés avec Gérald Darmanin que c'est cette co-construction que nous démarrons aujourd'hui qui est absolument nécessaire pour répondre aux défis de demain."

Découvrir d'autres articles sur le dossier : Beauvau de la sécurité civile