Décès du gendarme Yannick Pierre

  • Archivé le 29/01/2024
  • Communiqués de presse
  • Publié le 12/04/2023
  • Mis à jour le 29/01/2024
Gendarmerie nationale

M. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, fait part de sa grande émotion à l’annonce du décès d’un sous-officier de gendarmerie, consécutif aux graves blessures qu’il a subies dans un accident de la circulation routière survenu le 11 avril 2023, et qui a coûté la vie à un réserviste avec qui il était engagé dans une opération de lutte contre la délinquance routière.

Le 11 avril 2023, vers 15h50, le gendarme Yannick Pierre et l’adjudant de réserve Patrick Hervé, sont engagés en mission de sécurité routière sur la commune de Sabres (40). Constatant qu’un véhicule roule dangereusement et à vive allure, ils décident de le jalonner pour procéder à son contrôle. Durant le jalonnement, le véhicule de patrouille dépasse un tracteur au moment où ce dernier tourne à gauche. Le véhicule de gendarmerie percute alors la remorque de l’engin agricole.

Malgré l’intervention rapide des secours, l’adjudant de réserve Patrick Hervé décède sur place. Le gendarme Yannick Pierre, dans un état grave, est transporté vers le centre hospitalier de Bordeaux. Il y décède des suites de ses blessures le mercredi 12 avril 2023 en fin de matinée.

Agé de 25 ans, le gendarme Yannick Pierre était pacsé, sans enfant.

Gérald Darmanin présente ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches, ainsi qu’à l’ensemble de ses camarades de la gendarmerie nationale.

Il salue la mémoire de ce jeune sous-officier d’active, qui s’était engagé en 2017 au sein de la gendarmerie nationale et qui servait au peloton motorisé de Labouheyre depuis près d’un an.

Ce drame qui vient endeuiller la gendarmerie nationale témoigne de l’engagement quotidien des membres de nos forces de sécurité intérieure au service des Français. Ils méritent le respect et la reconnaissance de la Nation.

Découvrir d'autres articles sur le thème : Ministre de l'Intérieur et des Outre-mer