COVID

Service central des armes

31 janvier 2017
logo sca

Le 18 mai 2020

Flash alerte - Démarchage en vue d’acquisition d’uranium

L’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) de la gendarmerie nationale signale qu’un individu démarcherait par mail des armureries, notamment dans la région Grand-Est, pour leur proposer l’acquisition d’uranium.
 
L’expéditeur leur propose d’acquérir de l’uranium enrichi 235 et 238 non artisanal protégé dans une gaine de plomb. Il transmet en pièce jointe une photo du produit proposé et laisse comme adresse mél de contact : debsimith@gmail.com
L’uranium enrichi est utilisé comme combustible dans les centrales nucléaires et comme explosif dans les bombes atomiques. Entre de mauvaises mains, il présente une réelle dangerosité lié à son caractère radioactif.
En cas de démarchage, il est demandé de transmettre à l’OCLAESP les éléments reçus : message et pièces jointes, adresse mail de l’expéditeur, date…
L’anonymat des sociétés concernées sera préservé.

Groupe Appui Renseignement de l’OCLAESP
gar.dsa.oclaesp@gendarmerie.interieur.gouv.fr
henrique-j.ferreira@gendarmerie.interieur.gouv.fr


Le Service Central des Armes :

Le service à compétence nationale dénommé "Service central des armes" est créé par décret n°2017-102 du 27 janvier 2017.

Le service central des armes est rattaché au secrétaire général du ministère de l'Intérieur. Il a pour mission d'assurer la cohérence de la politique publique de contrôle des armes et de participer à celle des explosifs à usage civil. Il élabore une doctrine du contrôle de ces armes et veille à sa mise en œuvre. Il assure un lien permanent avec les professionnels et les détenteurs et utilisateurs. Il assure l'animation et la coordination du réseau territorial dans le domaine des armes civiles. Lire la suite... 

Actualités du service

29/04/2020 - Publication des textes réglementaires du Système d'Information sur les Armes

Le ministère de l'intérieur a développé un nouvel outil informatique qui va permettre la traçabilité complète des armes circulant ou détenues en France en modernisant les relations entre les professionnels, les usagers et l'administration.
Le Système d'Information sur les Armes (SIA) se substituera à terme au fichier national des détenteurs d'armes à feu (AGRIPPA).
Plusieurs textes réglementaires en lien avec le SIA sont parus au Journal Officiel (JO) le 29 avril 2020.
Ils précisent d'abord les fonctionnalités et les étapes de déploiement de ce nouveau programme informatique de grande ampleur qui modifiera en profondeur la gestion des armes à feu civiles, tant pour les professionnels des armes (dès cette année) que pour les particuliers détenteurs d'armes (à compter de 2021). Ils prévoient également des dispositions réglementaires nouvelles, liées à la mise en œuvre de ce système d'information.

Compte tenu du contexte sanitaire, le ministère de l'intérieur a décidé, pour faciliter la prise en main de cette nouvelle application, de reporter au 1er octobre 2020 (au lieu du 1er juillet initialement envisagé) l'installation du « portail Professionnels », qui comporte notamment un livre de police numérique (LPN) sur lequel les armuriers inscriront les transactions d'armes.

Planning SIA

Les textes parus au JO du 28 avril 2020 :

- Décret n° 2020-486 du 28 avril 2020 relatif à la mise en œuvre du système d'information sur les armes et portant diverses dispositions relatives aux armes ;
- Décret n° 2020-487 du 28 avril 2020 portant création d'un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « système d'information sur les armes »
- Arrêté du 28 avril 2020 portant application des articles R. 313-33 et R. 313-47 du code de la sécurité intérieure et de l'article 10 du décret n° 2020-486 du 28 avril 2020 relatif à la mise en œuvre du système d'information sur les armes et portant diverses dispositions relatives aux armes
- Arrêté du 28 avril 2020 relatif aux avis favorables et aux attestations délivrés par les fédérations ayant reçu délégation du ministre chargé des sports prévus par l'article R. 312-5 du code de la sécurité intérieure

Retrouvez l’intégralité des textes dans la page : Bibliothèque des textes armes et explosifs

Le Système d'Information sur les Armes :

Le ministère de l’Intérieur met en place le Système d’Information sur les Armes, un nouvel outil informatique de gestion des armes à feu civiles.
Le Système d’Information sur les Armes assurera la traçabilité des armes, de leur entrée ou de leur fabrication sur le territoire à leur sortie ou destruction.

Les communiqués de presse du SCA :

20/12/2019 : L’ouverture du Référentiel Général des Armes (RGA) aux armuriers, courtiers et importateurs d’armes
05/11/2019 : Le Système d’Information sur les Armes, un nouvel outil informatique de gestion des armes à feu civiles
20/06/2019 : Ordonnance n° 2019-610 du 19 juin 2019 portant harmonisation de la terminologie du droit de l'armement dans le code de la défense et le code de la sécurité intérieure
01/02/2019 : Statut de collectionneur 1er février 2019
21/01/2019 : Arrêté du 4 janvier 2019 fixant les modalités d'autorisation pour l'acquisition et la détention des matériels de vision nocturne
24/12/2018 : Publication du décret n°2018-1195 du 20 décembre 2018 relatif au contrôle de certains matériels de guerre et matériels assimilés


Présentation du SCA

Le service à compétence nationale dénommé "Service central des armes" est créé par décret n°2017-102 du 27 janvier 2017.Le...

Bibliothèque des textes armes et explosifs

Retrouvez sur cette page, les textes en vigueur



Professionnels des armes à feu

Vous trouverez régulièrement de nouvelles informations relatives à la règlementation, aux classements des armes à feu ou encore sur les projets informatiques du SCA.